mercredi 4 mai 2011

Mon Lump à moi...

Olivier PETTIT (1920-1995) & Robert CHIAZZO (né en 1924)
Cendrier zoomorphe (circa 1960)
L. 19 cm, l. 13 cm, h. 3 cm

Ce très beau cendrier en forme de teckel est doublement remarquable, par ses lignes épurées (notez l'échancrure au niveau des pattes, destinée aux cigarettes !) et par le fait qu'on le doit au talent de deux artistes : les céramistes Olivier PETTIT (créateur du modèle) et Robert CHIAZZO (qui l'a repris après son décès), comme l'indiquent les signatures et inscriptions incisées au verso :


Inv. PM OP 2

Le hasard a voulu que ce petit animal rejoigne ma collection juste au moment où je termine la lecture d'un très beau livre de photographies sur l'histoire d'amour entre PICASSO et Lump, son teckel :


D'où le titre de ce billet !

Je vous conseille très vivement la lecture de ce remarquable ouvrage, que l'on doit à David Douglas DUNCAN.

Photographe de légende, correspondant de Life durant les guerres de Corée et du Vietnam, l'auteur a été l'ami de PICASSO, qu'il a photographié durant les années 50/60.

Lors de sa première visite à l'artiste, dans sa villa cannoise La Californie, le photographe est venu avec un jeune teckel de trois mois, Lump, qui n'a plus voulu quitter l'artiste.

L'ouvrage est un très bel hommage à l'animal et à ses relations avec l'artiste et son épouse Jacqueline, le trio ayant été particulièrement lié.

Les photographies de David Douglas DUNCAN sont magnifiques. On sent tout au long du livre la complicité qui régnait entre PICASSO et son épouse, comme dans cette émouvante photographie, par exemple :


Pour la petite histoire, une épreuve de ce superbe cliché fût déposée par le photographe dans le cercueil de son amie Jacqueline, avant qu'elle n'aille rejoindre le grand amour de sa vie, dans le jardin de leur château de Vauvenargues, près d'Aix-en-Provence.

PICASSO était un artiste très génereux, n'en déplaise à certains. Avez-vous remarqué le magnifique portrait de Jacqueline séchant au soleil, à l'arrière plan ? Il est dédicacé "para mi amigo DUNCAN"...

Le voici, en couleurs :


Lump ne survivra hélas pas très longtemps à son maître, décédant quelques semaines après lui, à l'âge vénérable de 17 ans.

L'ouvrage se termine sur une très belle photo de Lump âgé, fort justement légendée "Amigos à jamais" :


PICASSO & LUMP est paru en 2007, aux éditions du Chêne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire